Chargement...
 
Isoc Québec, comme son organisme parent, l'Internet Society (ISOC), vise à promouvoir le développement, l'évolution et l'utilisation libres de l'Internet pour tous les citoyens du monde.

Isoc Québec travaille activement à encourager le déploiement et l'utilisation de l'Internet partout au Québec et sur la scène internationale.

Par utilisation de l'Internet, on entend ici non seulement l'accès aux services couramment offerts dans l'Internet, mais également leur appropriation par l'ensemble de la population québécoise.

S'agissant de l'accès à l'Internet, ISOC-Québec entend soutenir le principe de l'universalité, principe qui recouvre en fait cinq questions distinctes :
  • la question d'une distribution géographique adéquate des points d'accès ;
  • la question d'une structure tarifaire conçue de façon à ne pas engendrer de grandes exclusions ou de fortes disparités dans la population ;
  • la question du déploiement de modes d'accès dans les endroits publics, de manière à assurer la participation des citoyens non informatisés ;
  • la question d'une politique de transfert de savoir-faire de façon à permettre à la population québécoise de maîtriser ce nouvel outil ;
  • l'importante question de l'accès à la publication dont dépend la présence québécoise dans l'Internet : transformer les Québécois en producteurs d’information sous-entend l'ouverture de la gamme des dispositions techniques offertes à coût raisonnable à l'ensemble de la population québécoise, pour inclure, à titre d'exemples, des requêtes telles une bande passante large et symétrique, une adresse IP fixe, etc.

S'agissant de l'appropriation de l'Internet, ISOC-Québec entend rappeler que celle-ci :
  • renvoie et repose sur la qualité première de l'Internet qui est de favoriser, voire de relancer le principe fondamental d'une communication paritaire et égalitaire entre toutes les personnes connectées ;
  • exige une réelle familiarité avec les outils et un savoir-faire permettant une utilisation efficace des ressources du réseau des réseaux ;
  • doit réussir à stimuler l'initiative et la créativité qui fondent les efforts de publication, c’est-à-dire permettre à la population québécoise de trouver les moyens de communiquer et de s'exprimer dans le nouvel univers médiatique.