Le commerce électronique réaffirme sa popularité au Québec

Le commerce électronique demeure tout aussi prisé au Québec en 2016, alors que 57 % des adultes québécois ont fait des achats en ligne durant l’année. Il s’agit d’une proportion similaire à l’année précédente (58 %). On évalue les dépenses totales d’achats en ligne à 8,5 milliards de dollars, en progression de 6 % comparativement à 2015 où celles-ci étaient de 8 milliards. Cette croissance est particulièrement liée à l’augmentation du panier d’achats mensuel moyen, estimé à 325 $ cette année comparativement à 309 $ l’an dernier. Les données du CEFRIO ont été dévoilées ce matin lors d’une conférence tenue dans le cadre du sommet Hop! Le Sommet du commerce de détail du Conseil québécois du commerce électronique réunissant plus de 1 300 participants au Palais des congrès de Montréal.

Une analyse des montants dépensés par cyberacheteur au cours de l’année révèle que les deux tiers (64 %) affirment avoir dépensé jusqu’à 1000 $ pour des achats en ligne au cours de l’année, 34 % plus de 1000 $ dont 6 % plus de 4000 $. L’enquête dénote également que les adultes âgés entre 18 et 44 ans, ainsi que ceux ayant un revenu supérieur à 60 000 $ sont plus nombreux à effectuer des achats en ligne que ceux de plus de 55 ans ou ceux ayant un revenu et un niveau de scolarité moins élevés.

« Une masse critique de Québécois a intégré le commerce électronique dans ses habitudes de consommation : la valeur totale des achats en ligne est en croissance pour une troisième année consécutive. Le commerce électronique est plus que jamais un incontournable pour les entreprises du Québec, qui doivent être présentes là où les consommateurs s’informent sur leurs produits et services et en font l’achat. Le CEFRIO est fier de collaborer avec le CQCD afin d’accompagner les détaillants d’ici dans leur virage numérique » affirme Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing au CEFRIO.

Place grandissante des appareils mobiles dans le processus d’achat
Même si l’ordinateur demeure le moyen le plus utilisé pour faire des achats en ligne, le téléphone intelligent et la tablette numérique sont utilisés par 44 % des cyberacheteurs québécois, une hausse importante par rapport à 2015 (+28 points et +22 points de pourcentage respectivement). Les appareils mobiles sont également plus prisés pour rechercher de l’information en magasin. En 2016, 34 % des adultes québécois l’ont fait, une augmentation de 7 points de pourcentage par rapport à 2015.

 

Les catégories de produits et services les plus populaires

Depuis les deux dernières années, les produits des catégories « vêtement, chaussures, bijoux et accessoires » et « spectacle, sorties et restaurants » sont ceux qui sont les plus achetés en ligne par les Québécois. La catégorie « voyage et transport » affiche en 2016 un recul de 6 points de pourcentage par rapport à 2015, tandis que les achats de « matériel électronique » ont grimpé de 4 points de pourcentage par rapport à l’année précédente.

 

Autres faits saillants
  • 77% des cyberacheteurs Québécois paient leurs achats en ligne par carte de crédit
  • Trois Québécois sur dix (30 %) ont fait de la vente en ligne au cours de la dernière année, sur des sites de petites annonces : Kijiji, LesPACS, Craigslist, ou encore un site d’enchères en ligne comme eBay, ou bien d’autres types de sites, dont les sites commerciaux et les réseaux sociaux
  • Neuf adultes québécois sur dix consultent Internet pour s’informer avant de faire un achat

 

Sources :